Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour rester en contact !

vendredi 23 février 2018

Aborder la Mort Autrement, et si c'était possible?


Des fleurs, des larmes, l’odeur et la résonnance particulière d’une église… Il fallait revivre ce moment pour donner une autre vision à cet article que je souhaitais écrire.

Cet article n’a pas pour objet de remettre en cause les traditions funéraires ni de dénoncer le lobby des pompes funèbres, mais d’interroger mon ressenti et d’autres manières de faire qui sont en voie de développement ici ou ailleurs.

Bien souvent, nous sommes démuni à l’annonce du décès d’un proche.


Et puis, arrive immanquablement la préparation des obsèques et son lot de questions.

Direction l’entreprise de pompes funèbres la plus proche, l’heure de multiples choix, le cercueil et ses accessoires ? les fleurs ? la chambre funéraire ou le domicile ? la crémation ou l’inhumation ? une cérémonie ? une chanson ? un texte ?
Bref, nous sommes plein de vie, et moi la première, je me dis toujours qu’il faudrait y penser mais je ne prends jamais le temps de m’interroger et surtout d’en discuter avec mes proches.


Je vais donc synthétiser quelques idées autour des thèmes suivants : les innovations funéraires, le dernier lieu, s’interroger et interroger ses proches.




Les innovations funéraires




Les cercueils en carton
La société http://www.abcremation.fr/ propose des cercueils en carton
Expédiés en 24h dans toutes les pompes funèbres de France grâce à un service de messagerie spécifique, le cercueil de Brigitte est livré intégralement monté protégé dans un caisson en carton.
Aujourd'hui, la legislation autorise ces cercueils mais il y a une réticence de la part des des crématoriums.
https://www.funeraire-info.fr/



Concrètement par chez nous :
* J'ai contacté 3 entreprises de pompes funèbres autour de mon domicile.
Aucune ne propose ces cercueils à la vente, les interlocuteurs m'ont avancés les arguments suivants :
  • Plus cher qu'un cercueil en chêne ! (Faux, le prix moyen d'un cercueil en carton est de 350€, un cercueil en chêne de 800€ à 2000€)
  • Il y a de la colle... (Vu la norme AFNOR NDF80-001, il y a 1.7% de colle végétale - amidon de maïs, elle est donc sans solvant et par le fait non polluante)
  • C'est compliqué avec le crématorium.

J'ai contacté la DDPP (Dir Départementale de la protection des populations) qui me confirme que l'arrêté du 5 septembre 2016 autorise la crémation de cercueil carton et qu'en cas de refus du crématorium, il se rapproché de la mairie, la gestion des crématoriums est de la compétence des communes et communautés urbaines.


* J'ai donc contacté le crématorium le plus proche de chez moi pour savoir s'ils acceptaient les cercueils en carton.
Concrètement, on me dit "Non" puis "Enfin, Oui mais avec une taxe supplémentaire"
(492€ la crémation d'un cercueil en carton contre 423€ la crémation d'un cercueil en bois) et la crémation autorisée sous certains créneaux spécifiques.
Bref, des mesures bien dissuasives...
Concrètement, la personne m'indique que les cercueils en carton sont une fausse bonne idée, que la crémation engendrerait plus de particules et nécessiterait 2 cendriers au lieu d'un.


Bref, au final, même si la législation en vigueur le permet, dans les faits, c'est plus compliqué.








Les urnes biodégradables, en carton, hydrosoluble :
"L’article R. 2213-38 de la loi relative à la crémation et aux cendres funéraires stipule ainsi que « aussitôt après la crémation, les cendres sont pulvérisées et recueillies dans une urne cinéraire munie extérieurement d’une plaque mentionnant l’identité du défunt et le nom du crématorium" https://www.lassurance-obseques.fr/guide-obseques/urne-funeraire/

Il existe une gamme très large de choix :
Biodégradables  à base d'un  mélange de sables, de sels et de cartons,
impression 3D, 
hydrosoluble pour la dispersion en mer,
en bois ...







Devenir un arbre ? - L'urne BIOS
Bios urne est une urne biodégradable à 100% et elle est conçu pour transformer les cendres d'une personne ou d'un animal en un arbre.
L'urne funéraire est livrée avec un kit facilitant la pousse de l'arbre


Capsula Mundi, l'urne funéraire qui fait pousser les arbres
Le concept de Capsula Mundi va plus loin et propose tout simplement de se servir du corps des défunts comme fertilisant..
Une urne en forme d'œuf fabriqué à partir de bioplastique.
Le corps du défunt est placé dans l'œuf en position fœtale.
(Pas autorisé en France à ma connaissance)

Petit rappel sur le devenir des cendres en FRANCE :
« – soit conservées dans l’urne cinéraire, qui peut être inhumée dans une sépulture ou déposée dans une case de columbarium ou scellée sur un monument funéraire à l’intérieur d’un cimetière ou d’un site cinéraire visé à l’article L. 2223-40 ;
– soit dispersées dans un espace aménagé à cet effet d’un cimetière ou d’un site cinéraire visé à l’article L. 2223-40 ;
– soit dispersées en pleine nature, sauf sur les voies publiques »





1
Autres techniques ailleurs ou en expérimentation

En France, il existe 3 méthodes funéraires approuvées :
  • L'inhumation traditionnelle
  • La crémation (incinération)
  • Le don du corps à la science
Mais ici et ailleurs, d'autres méthodes sont en place ou en cours d'expérimentation.

L'humusation

En expérimentation en Belgique et Etats Unis, l'humusation vise à faire des corps des défunts un engrais naturel. La technique consiste à enterrer les corps avec des fagots et des copeaux de bois 2m3 qui attirent les insectes, pour qu'ils se repaissent ensuite de notre chair et participent à sa décomposition – ce qui prend plus ou moins une année.

Vous voulez en savoir plus, rendez vous sur le site officiel, une pétition est même disponible sur le site : https://www.humusation.org/








La promession

La promession a été développée en Suède en1999 par la Dr Susanne Wiigh-Mäsak. Ce procédé réduit les corps en poudre en les plongeant d'abord dans de l'azote liquide, avant de les passer sur une table vibrante qui les fait éclater en particules fines. Tout comme dans l'aquamation, les pièces métalliques, issues d'opérations chirurgicales telles que les broches, les plaques d'acier ou les plombages dentaires sont récupérées pour être ensuite recyclées.






L'aquamation - Résomation - Hydrolise alcaline

La chimiste écossais Sandy Sullivan a inventé l'aquamation, une pratique moderne qui consiste à dissoudre un corps dans une solution aqueuse alcaline – c'est-à-dire avec un pH basique. Composée de carbonates et d'hydroxyde, et combinée au mouvement d'une eau agitée et chauffée de 90° à 180°,l'aquamation permet la dissolution dans l'eau des tissus en trois à quatre heures, comme pour une crémation.

Utilisée en Australie, dans septs états des Etats Unis et au Québec.




Le dernier lieu, quelques inspirations

Pour changer du cimetière traditionnel, au design où se mêle souvent béton, marbre et cailloux, de nouveaux lieux plus proche de la nature se créent.
On les appelle des parcs funéraires.


Les jardins de mémoire - Pluneret
Un site cinéraire dans un écrin de verdure au bord de l'eau où les cendres des défunts sont enterrés aux pieds d'Arbre de Mémoire.
Une vidéo de présentation - France 3 régions :


Le cimetière naturel de la ville de Niort
Une conception 100% municipale un cimetière "naturel" dans un cadre champêtre et arboré. Ce "jardin" fait l'objet d'une gestion douce et raisonnée où la végétation spontanée est reine et les déchets verts valorisés sur site pour leur intérêt écologique
Il est aussi un lieu d'expression artistique.

 

La forêt du parc de l'Anjou - Pruille
Un site cinéraire dans un écrin de verdure où les cendres des défunts sont enterrés aux pieds d'Arbre de Mémoire.




Les cimetières labélisés "Ecojardin"
Les produits phytosanitaires ont été supprimés, les allées enherbées, la nature reprends ses droits, les concessions abandonnées sont refleuries.
L'objectif est de faire du cimetière un grand espace vert.
Le référentiel comporte 7 domaines de gestion : planification et intégration du site, sol, eau, faune & flore, mobiliers-matériaux-engins, formations, public.
A l'heure actuelle, 13 cimetières ont obtenus ce label
http://www.label-ecojardin.fr/sites-labellises?title=cimeti%C3%A8re&field_site_adresse_locality=




L'organisation / S'interroger - Interroger ses proches



Le financement
Concernant l’organisation des obsèques, la loi oblige les héritiers à suivre les volontés du défunt. Pour le financement, le paiement des obsèques peut se faire sur le compte bancaire du défunt (=l'actif successoral)
En effet, la banque peut régler les frais d’obsèques dans la limite de 5 000 € (arrêté du 25 octobre 2013, JO du 10 décembre), sous réserve des fonds disponibles sur les comptes.
Au-delà de cette somme, elle recueille l’accord des héritiers.
Source : https://www.service-public.fr/
En cas de difficultés d'autres aides existent auprès de la commune, la sécurité sociale, les mutuelles
Source : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Prestations-funeraires

Les prestations funéraires obligatoires et facultatives
"En l’état actuel de la législation, seuls le cercueil avec quatre poignées, à l’exclusion de ses accessoires intérieurs et extérieurs, la plaque d’identité ainsi que l’opération d’inhumation ou de crémation, avec le cendrier cinéraire ont un caractère obligatoire"
Source : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Prestations-funeraires



Transmettre
J'avais pensé demander à mes proches ce qu'ils souhaitaient mais cette interrogation se fait sur le moment (à l'instant T) et on peut souhaiter que de longues années s'écoulent entre notre discussion et le moment du décès.
Je suis tombé sur cette astuce qui me semble intéressante pour éviter d'établir un contrat obsèques auprès d'une société externe.
Prendre le temps d'en discuter et proposer cette solution :
Rédiger ses souhaits sur papier libre, les confier à 1 ou 2 personnes de confiance et laissez un exemplaire près du livret de famille, document recherché en premier lieu après un décès.
Cela permet de pouvoir modifier les souhaits à volonté et à défaut d'avoir une première version donnée aux proches.


Formulaire - type
La cérémonie, en revivant ce moment dernièrement, j'ai ressenti que la cérémonie, plus qu'un hommage au défunt où nous respections ces volontés, est aussi un espace d'expression des émotions.
C'est une étape importante sur le long chemin du deuil.
A ce titre, même si je souhaite donner quelques indications à mes proches, je pense qu'il faut également donner l'occasion aux personnes de vivre leurs deuils comme ils le veulent ou plutôt comme ils le peuvent.

Voici le formulaire que je partage avec vous pour vous poser vos propres questions:






FORMULAIRE A TELECHARGER ICI





En vérité, il est difficile d'anticiper l'avenir, on ne sait pas comment se terminera l'histoire de notre vie, sera t'elle attendue des suites d'une longue maladie? des suites d'un accident soudain et brutale?
En tous cas, quelle chance d'avoir tout cet amour dans le cœur, je remercie toutes les personnes autour de moi qui font de l'histoire de ma vie, ici et maintenant, un moment d'amour, de joie et de partage qui restera gravé.
Puissions-nous être préservé de la perte des personnes qui nous sont chères le plus longtemps possible.







Complément




Le site de l’AFIF – Association Française d’Information Funéraire -  répond à toutes vos questions :
http://www.afif.asso.fr/francais/conseils/conseil33.html




Ressources - chansons & textes :


GRAND CORPS MALADE - NOS ABSENTS






C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte
Qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible ou nous supporte
C'est ceux qu'on a aimés qui créent un vide presque tangible
Car l'amour qu'on leur donnait est orphelin et cherche une cible

Pour certains on le savait, on s'était préparé au pire
Mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prévenir
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord

Car la mort a ses raisons que notre raison ignore
Alors on s'est regroupé d'un réconfort utopiste
À plusieurs on est plus fort mais on n'est pas moins triste
C'est seul qu'on fait son deuil, car on est seul quand on ressent
On apprivoise la douleur et la présence de nos absents

Nos absents sont toujours là, à l'esprit, dans nos souvenirs
Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires
Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés
Ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n'était

On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou
En se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous
Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure
Dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur

Nous, on a des projets, on dessine nos lendemains
On décide du chemin, on regarde l'avenir entre nos mains
Et au cœur de l'action, dans nos victoires ou nos enfers
On imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire

Chaque vie est un miracle, mais le final est énervant
Je me suis bien renseigné, on n'en sortira pas vivant
Il faut apprendre à l'accepter pour essayer de vieillir heureux
Mais chaque année nos absents sont un petit peu plus nombreux

Chaque nouvelle disparition transforme nos cœurs en dentelle
Mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastel
Ce temps qui, pour une fois, est un véritable allié
Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers

Moi, les morts, les disparus, je n'en parle pas beaucoup
Alors j'écris sur eux, je titille mes sujets tabous
Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous
Qui fait qu'on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousses

C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte
Qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible ou nous supporte
C'est ceux qu'on a aimés qui créent un vide presque infini
Qu'inspirent des textes premier degré

Faut dire que la mort manque d'ironie



GREGOIRE - TA MAIN





Tu sais que j'ai du mal
Encore à parler de toi
Il parait que c'est normal
Y'a pas de règles dans ces jeux là
Tu sais j'ai la voix qui se serre
Quand je te croise dans les photos
Tu sais j'ai le cœur qui se perd
Je crois qu'il te pense un peu trop

C'est comme ça c'est comme ça

J'aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps
J'aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps
J'aurais aimé que mon chagrin ne dure qu'un instant
Et tu sais j'espère au moins que tu m'entends



C'est dur de briser le silence
Même dans les cris même dans la fête
C'est dur de combattre l'absence
Car celle ci n'en fait qu'à sa tête 




Mais personne ne peut comprendre
On a chacun sa propre histoire
On m'a dit qu'il fallait attendre
Que la peine devienne dérisoire

C'est comme ça ,c'est comme ça

J'aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps
J'aurais aimé tenir ta main un peu plus longtemps
J'aurais aimé que mon chagrin ne dure qu'un instant
Et tu sais j'espère au moins que tu m'entends

Je voulais te dire que j'étais fier
D'avoir été au moins un jour
Un peu ton ami et ton frère
Même si la vie
A ses détours

C'est comme ça c'est comme ça
 





LOUANE - SI T'ETAIS LA








Parfois je pense à toi dans les voitures
Le pire, c'est les voyages, c'est d'aventure
Une chanson fait revivre un souvenir
Les questions sans réponse ça c'est le pire

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

Je me raconte des histoires pour m'endormir
Pour endormir ma peine et pour sourire
J'ai des conversations imaginaires
Avec des gens qui ne sont pas sur la Terre

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?



Je m'en fous si on a peur que je tienne pas le coup
Je sais que t'es là pas loin, même si c'est fou
Les fous c'est fait pour faire fondre les armures
Pour faire pleurer les gens dans les voitures

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?





MATHIAS MALZIEU - Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi


"Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi?
Qu'est ce que çà veut dire la vie sans toi? Qu'est ce qui se passe pour toi? Du rien? Du vide ? Du réconfort?"
Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant vient de perdre sa mère. Gian Jack, 4.50mètres "docteur en ombrologie" soigne les gens atteins de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur... Il le fera grandir


Livres jeunesse : merci pour ton aide ;-)





La Vie est comme le vent :




J'ai laissé mon âme au vent : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2013/12/jai-laisse-mon-ame-au-vent_2.html


Nos petits enterrements : http://parolimage.canalblog.com/archives/2009/10/08/15359356.html













vendredi 9 février 2018

Livre coup de coeur : la couleur des émotions


Un livre magnifique et ludique qui est un support pour parler et reconnaître les émotions car pour les petits ou pour les grands : "Savoir reconnaître ce qu'on ressent, c'est important"
Chaque émotion est associée à une couleur, vous trouverez ci dessous quelques illustrations du livre
et les liens vers quelques sites qui proposent des activités autour du livre.

Jeux, mots mêlés, idées de production en classe, roues des émotions :


vendredi 2 février 2018

Livre Coup de Coeur : Mon amour




Un livre - une déclaration d'amour -  à mettre dans toutes les bibliothèques !
Ce livre accompagne la réponse à cette question :
"Dis Maman, est ce que tu m'aimeras toute la vie?"
J'adore ce livre qui il décrit l'amour inconditionnel d'une maman quelque soit les situations.
Les illustrations sont magnifiques, les messages simples, on termine la lecture le cœur gros.
Offert à ma fille avec beaucoup d'amour.
L'occasion de lui redire que même les échecs, les colères, ne changent en rien tout l'amour que je lui porte.


Mon amour - Astrid Desbordes/Pauline Martin - 9.90€ (pris moyen constaté)









 







vendredi 19 janvier 2018

Toilettes sèches : quand l'énergie du changement passe les WC !

Il y a quelques années, nous avions séjournés dans une chambre d'hôte La Maison de Paille (que je recommande) qui n'était pas équipée en eau courante. 
C'était notre première expérience avec les toilettes sèches, une belle découverte qui nous avait convaincus même si nous ne sommes pas passés à l'acte à la maison.


La chasse d'eau c'est souvent une consommation de 3 à 6 litres d'eau potable, c'est en moyenne 28 litres par personne et par jour d'eau potable utilisés. (Source : veoliaeau.fr)
Pratiques, écologiques et économiques, les toilettes sèches sont une belle alternative qui donne à réfléchir.

Aujourd'hui, nous vous proposons un échange avec Jérémie qui a installé des toilettes à son domicile :








Comment en es-tu venu à faire cette installation ?

ça fait quelques années que je pense installer des toilettes sèches.
Je suis devenu assez sensibilisé au fait qu'on fasse nos besoins dans une eau qui est potable et qui destinée à le redevenir par retraitement...
Mais avant j'étais en appartement et locataire...
Bref pas possible à l'époque de faire une installation plus proche de mes convictions.
Désormais je suis propriétaire d'une maison et libre de faire ce que je veux.
Et ayant un grand terrain, j'ai la place pour mettre un composteur au fond du jardin.
Du coup, j'ai cherché sur Internet un modèle de toilette sèche à fabriquer soi-même (il en existe des tout faits), j'ai adapté les mesures par rapport à mes préférences et aux dimensions de ma pièce WC, et bingo.

Quelle matière utilises-tu ?
J'utilise des copeaux de bois acheté en animalement par sac de 22kg.
Ce sont des copeaux destinés habituellement aux litières animales :-)
Habituellement, on utilise plus de la sciure qui a un plus grand pouvoir absorbant.
 Cependant dans le coin, ce n'est pas si facile de trouver de la sciure de bois non exotique et non traité. D'autant plus que la sciure est désormais valorisée.
Avant, aux dires des anciens, la sciure était un déchet et les scieries/menuiseries étaient bien contentes de s'en débarrasser gratuitement...
J'ai essayé de la "fine de bois A", mais le pouvoir absorbant n'est pas meilleur que les copeaux.

(Note GDA : la sciure de bois, auparavant considéré comme un déchet, est aujourd'hui valorisée dans les panneaux de bois agglomérés, les briquettes combustibles et les traitement spécifiques type traitement air)

Quel entretien cela génère t'il ?
On vit à 2 à la maison, j'ai un seau de 30L, je le vide une fois par semaine (même s'il n'est pas plein) au composteur. Je nettoie le seau au jet d'eau (de pluie !), et je le laisse sécher en extérieur.
Pendant ce temps, j'utilise un second seau de 30L. J'alterne comme ça sur ces deux seaux.
Sur le toilette en lui-même, je n'ai rien de spécial à faire, c'est comme un meuble ordinaire : dépoussiérage, coup de balai ou aspirateur autour...
Ah oui, il faut pas oublier de remplir le bac à copeaux de temps en temps ! :-)

Comment réagissent tes invités ?
C'est toujours la curiosité ! Il y a toujours les "pourquoi ?" ou "c'est comme dans l'ancien temps !".
Souvent, la première fois qu'un invité utilise le toilette, on a l'impression qu'il doit s'armer de courage.
 Et il en sort triomphant : "j'ai utilisé tes toilettes sèches !".
Le seul truc à faire attention, ce sont les enfants, qui sont très curieux et très rarement réfractaires, mais qui ont tendance à jouer avec les copeaux...
Ma petite nièce a tellement aimé "faire pipi dans la paille" qu'elle a demandé à sa mère d'avoir la même chose à la maison !
Ils sont souvent épatés de ne sentir aucune odeur désagréable, ça sent entre rien et une fine odeur de bois.
Pas besoin de pastilles à senteur exotique dans une toilette sèche :-)
Bien sûr j'ai aussi les questions "et si tu vomis ?" ou "et si t'as une gastro ?!".
Et bien ça ne change rien, les copeaux sont là pour couvrir la... mixture ?
Et leur pouvoir absorbant retirera l'odeur en un rien de temps. Et au pire, on change le seau :-)

As tu d'autres projets à mettre en place chez toi?
Mon prochain projet, pour le printemps, c'est réaménager l'ancien poulailler pour y remettre des poules et faire un potager sur le principe de la permaculture.
Sur la maison en elle-même, j'aimerais faire une isolation par l'extérieur et changer la chaudière pour y mettre une chaudière à pellets... Mais ça sera pour quand j'aurai les sous !
C'est déjà pas mal !

Merci pour ce partage d'expérience !


Pour aller plus loin :


Si vous souhaitez vous lancer :
Les plans qui ont inspirés Jérémie :
http://construireenpaille.blogspot.fr/2006/07/construction-des-toilettes-seches.html?m=1
Son fournisseur pour les seaux :
https://www.fabuloustoilettes.com/autres-produits/seau-pour-toilette-seche/

N'hésitez pas à nous contacter et à partager vos idées !